Snagboats and "Dead-Heads": Interpreting Maritime History Onboard the W. T. Preston

Scott Muir Stroh

Abstract


The W. T. Preston, constructed at Seattle's Lake Union Drydock in 1939, removed navigational hazards from the tributaries of Puget Sound. The W. T. Preston was active until 1981 and was the last working sternwheeler on Puget Sound. It remains one of two extant sternwheel snag-boats in the United States. In 1983, the vessel was placed in dry berth in Anacortes, Washington, and opened for tours. Unfortunately, the tours failed because they did not address the interpretation of maritime resources within a museum setting. This article will discuss recent efforts by staff at the Anacortes Museum to improve the interpretation of maritime resources onboard the W. T. Preston.

Résumé

Construit au Lake Union Drydock de Seattle en 1939, le W.T. Preston avait pour tâche de retirer les obstacles à la navigation dans les affluents du détroit Puget Sound. Le bâtiment resta en activité jusqu'en 1981 et fut le dernier bateau à roue arrière à sillonner les eaux du détroit Puget Sound. Il demeure l'un des deux seuls bateaux déblayeurs à roue arrière existant aux États-Unis. En 1983, le navire fut placé en cale sèche à Anacortes (État de Washington) afin qu'on puisse le visiter. Malheureusement, la population s'en désintéressa, car les visites guidées ne misaient pas sur l'interprétation des ressources maritimes comme on le fait dans un musée. L'article parle des efforts récemment déployés par le personnel du musée d'Ana-cortes en vue d'améliorer l'interprétation des ressources maritimes offerte à bord du W.T. Preston.

Full Text:

HTML PDF