"The Coldest Sport in the World": Iceboating in Toronto Harbour, 1824-1941

John Summers

Abstract


In 1987, the Marine Museum of Upper Canada acquired an iceboat last used in Toronto Har-bour in the late 1960s, which was said to have been constructed around the turn of the cen-tury. Subsequent research into the sport of ice-boating inToronto, from the 1820s to the end of World War II, has revealed it to be of con-siderable interest from both social and tech-nological points of view. The boats were used for winter transportation to and from the Toronto Island, and were also raced with fierce competitiveness around triangular courses on the frozen harbour.

This article examines the growth and devel-opment of iceboating in Toronto through the period of its greatest popularity to its eventual decline, with an emphasis on the development of the form and rig of the iceboats. By the mid nineteenth century, a distinctive Toronto type of iceboat had emerged, and it predominated in the city up until the 1930s, when finally supplanted by more modem models. The preva-lence of these lateen-rigged stem-steering boats in Toronto long after the development and dominance of marconi-rigged bow-steerers elsewhere is an interesting example of insularity in small craft development.

Résumé

En 1987, le Marine Museum of Upper Canada a fait l'acquisition d'un ice-boat (planche à voile sur patins) utilisé pour la dernière fois dans le port de Toronto à la fin des années 1960, dont on disait qu'il avait été construit au tournant du siècle. Des recherches subséquentes sur la pratique du sport de Tice-boat à Toronto des années 1820 jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale ont révélé que ce genre d'embarcation présentait un intérêt considérable, sur le plan tant social que technique. Les ice-boats servaient l'hiver au transport entre l'île de Toronto et la terre ferme et, en outre, ils étaient pilotés avec un esprit de concurrence féroce sur des pistes de course triangulaires aménagées sur l'aire glacée du port.

L'article passe en revue les étapes de la croissance et du développement de l'ice-boat à Toronto, de son âge d'or à son déclin, en s'attardant plus particulièrement au développement de la forme et du gréement de ce genre d'embarcation. Le milieu du XIXe siècle a vu l'apparition d'un type torontois d'ice-boat, qui a prédominé jusqu'aux années 1930 alors qu'il a été supplanté par des modèles plus modernes. L'engouement continu des Torontois pour ces ice-boats gréés de voiles latines avec roue de barre en poupe, longtemps après le développement et la prédominance ailleurs d'ice-boats à voile marconi avec roue de barre en proue, constitue un intéressant exemple d'insularité dans le domaine du développement d'embarcations de petites dimensions.

Full Text:

HTML PDF