Skip to main navigation menu Skip to main content Skip to site footer

Articles

Vol. 48 (2012)

Specimen Collections from Abraham Gesner’s Geological Survey of New Brunswick (1838 to 1842)

DOI
https://doi.org/10.4138/atlgeol.2012.005
Submitted
March 20, 2012
Published
July 11, 2012

Abstract

Abraham Gesner (1797–1864), the first government-appointed geologist in a British colony, developed a collection of rocks, minerals and fossils organized for scientific study that was more than simply a collector’s curiosity cabinet. While his public museum was meant to show a variety of specimens representing the geological sciences, his New Brunswick collection was built largely for reference and documentation to support the geological survey of the Province that he conducted from 1838 to 1842. The collection of Gesner’s specimens at the New Brunswick Museum can be matched to the localities that he visited and described in his five reports, published from 1839 to 1843. Gesner’s collection of New Brunswick specimens likely represents the second oldest government geological survey collection in the British Empire.

RÉSUMÉ

Abraham Gesner (1797–1864), premier géologue nommé par un gouvernement dans une colonie britannique, a constitué une collection de roches, de minéraux et de fossiles cataloguée aux fins d’études scientifiques : bien plus qu’une simple chambre des merveilles. Ouvert au public, son musée avait pour but d’exposer une variété de spécimens représentatifs des sciences géologiques. Quant à sa collection de spécimens du Nouveau Brunswick, elle a principalement été amassée aux fins de référence et de documentation pour appuyer l’étude géologique de la province qu’il avait menée de 1838 à 1842. La collection de Gesner exposée au musée du Nouveau Brunswick contient des spécimens recueillis dans les localités qu’il a visitées et décrites dans cinq rapports parus entre 1839 et 1843. La collection de spécimens du Nouveau Brunswick de Gesner occupe vraisemblablement le deuxième rang des plus anciennes collections de l’Empire britannique amassées à la suite d’une étude géologique commandée par un gouvernement.

[Traduit par la redaction]