Triassic Basin Stratigraphy at Grand Manan, New Brunswick, Canada

James Gregory McHone

Abstract


The island of Grand Manan (Canada) in the southwestern Bay of Fundy has the only exposed strata and basalt of the Grand Manan Basin, a mainly submerged Early Mesozoic riſt basin about 30 km wide by 70 km long. The basin is bounded on the southeast by the west-dipping Red Point Fault, which bisects the island, and on the northwest by a submarine border fault marked by the Murr Escarpment, a bathymetric feature that parallels the coast of Maine (USA). A fault-bounded horst of Ediacaran to Cambrian rocks separates the Grand Manan Basin from the much larger Fundy Basin to the east. The Ashburton Head, Seven Days Work, and Southwest Head members of the end-Triassic Dark Harbour Basalt cover most of western Grand Manan with a total thickness around 240 m. Up to 12 m of sub-horizontal grey mudstone and fine-grained red sandstone of the Dwellys Cove Formation are exposed along the western shoreline beneath the basalt. Coarse red arkosic sandstone a few metres thick at Miller Pond Road rests on a basement of Late Ediacaran rocks east of the basin. Exposures of the Dwellys Cove and Miller Pond Road formations are at the top and bottom, respectively, of several km (?) of sub-horizontal Late Triassic clastic basin strata, juxtaposed by the eastern border fault. Extending from beneath the Miller Pond Road sandstone, a level surface of low relief forms much of the eastern island and its archipelago, which may be interpreted as a relict Late Triassic peneplain that was beneath the Mesozoic strata.

RÉSUMÉ

L’île Grand Manan (Canada) au sud‑ouest de la baie de Fundy possède la seule strate et basalte qui affleure du bassin de Grand Manan, un bassin d’effondrement en bonne partie submergé du début du Mésozoïque qui fait environ 30 km de large sur 70 km de long. Ce bassin est bordé au sud-est par la faille de Red Point qui présente en pend-age vers l’ouest et qui traverse l’île de part en part, et au nord‑ouest, par une faille de bordure sous‑marine marquée par l’escarpement Murr, une structure bathymétrique qui longe la côte du Maine (É.‑U.). Un horst bordé par une faille et composé de roches de la période comprise entre Ediacara et le Cambrien sépare le bassin de Grand Manan du bassin de Fundy, beaucoup plus vaste, à l’est. Les membres de Ashburton Head, de Seven Days Work et de Southwest Head de la formation de basalte de Dark Harbour, de la fin du Trias, recouvrent la plus grande partie de l’ouest de l’île Grand Manan, et leur épaisseur totale serait d’environ 240 m. Des roches de mudstone gris subhorizontal et de grès rouge à grains fins de la Formation de Dwellys Cove dont l’épaisseur peut atteindre 12 m affleurent le long du rivage occidental, sous le basalte. Une couche de grès arkosique rouge grossier de quelques mètres d’épaisseur sur Miller Pond Road repose sur un socle de roches de la fin d’Ediacara, à l’est du bassin. Des affleurements des Formations de Dwellys Cove et de Miller Pond Road sont observés respectivement au sommet et à la base de la strate subhorizontale de plusieurs kilomètres (?) d’un bassin de roches clastiques de la fin du Trias, en juxtaposition avec la faille de bordure orientale. Sous le grès de Miller Pond Road, une surface de niveau en terrain peu accidenté se prolonge et compose la plus grande portion de la partie est de l’île et de son archipel, ce qui pourrait suggérer la présence d’une ancienne pénéplaine du Trias tardif qui se trouvait sous la strate du Mésozoïque.

[Traduit par la redaction]

Keywords


Mesozoic; stratigraphy; rift basin; basalt; volcanology

Full Text:

HTML PDF


DOI: https://doi.org/10.4138/atlgeol.2011.006