Probable Cervical Vertebra of an extinct Ice Age Elkmoose Dredged from the Inner Continental Shelf of Central New Jersey

  • Martin A. Becker William Paterson University
  • John A. Chamberlain Brooklyn College
  • Rebecca B. Chamberlain College of Staten Island
Keywords: paleontology, ice age cervid, New Jersey

Abstract

Commercial shell-fishing activities off the central New Jersey coast recovered a single cervical vertebra probably belonging to the extinct elkmoose, Alces scotti. The specimen was discovered 40 km southeast of Manasquan Inlet in 40–45 m of water at approximate latitude 39° 45' N and longitude 73° 30' W. Radiocarbon dating yielded an age of 23 530 ± 170 years BP for the vertebra. This date is consistent with the known age range of this species and predates the migration of the modern moose Alces alces into northeastern North America from western North America and Eurasia. The discovery of Pleistocene terrestrial mammal fossils, such as this bone, on the submerged northeastern continental shelf reflects periglacial habitat shifts. These habitat shifts are the product of glacioeustatically controlled shoreline migration associated with the Wisconsinan glacial maximum. We interpret this vertebra as probably deriving from an animal living in a tundra or taiga setting at a distance of 100 to 200 km from the southern edge of the Laurentide ice sheet. RÉSUMÉ Les activités de pêche commerciale aux crustacés et aux mollusques au large de la côte du New Jersey ont donné lieu à la découverte d’une vertèbre cervicale unique, qui appartiendrait vraisemblablement à une espèce d’élan depuis longtemps disparue, Alces scotti. Le spécimen a été découvert dans l’eau à 40 km au sud-est du passage de Manasquan, à une profondeur d’environ 40 à 45 m, approximativement à la latitude 39° 45’ nord et à la longitude 73° 30’ ouest. La datation par le carbone 14 a établi l’âge de la vertèbre, qui remonterait à 23 530 ans BP (avant le présent), à 170 ans près. Cet âge correspond à la période connue de l’existence de cette espèce, laquelle a précédé l’arrivée de l’élan moderne Alces alces au nord-est de l’Amérique du Nord, en provenance de l’ouest du continent nord-américain et de l’Eurasie. La découverte de fossiles de mammifères du Pléistocène, comme cette vertèbre, sur le plateau continental submergé du nord-est rend compte de l’évolution périglaciaire des habitats. Ces mutations d’habitat sont le résultat d’une migration côtière déterminée par le contexte glacio-eustatique, caractéristique de la période glaciaire maximale du Wisconsin. L’interprétation que nous faisons de cette vertèbre nous porte à croire qu’elle provient probablement d’un animal qui vivait dans la toundra ou la taïga, à une distance d’environ 100 à 200 km de la bordure sud de la plaque glaciaire des Laurentides.[Traduit par la redaction]

Author Biographies

Martin A. Becker, William Paterson University
Professor, Dept. of Environmental Sciences
John A. Chamberlain, Brooklyn College
Professor of Geology Geology Dept
Rebecca B. Chamberlain, College of Staten Island
Prof. of Biology Biology Dept.
Published
2010-02-15
How to Cite
Becker, M. A., Chamberlain, J. A., & Chamberlain, R. B. (2010). Probable Cervical Vertebra of an extinct Ice Age Elkmoose Dredged from the Inner Continental Shelf of Central New Jersey. Atlantic Geology, 46, Pages 7 - 18. https://doi.org/10.4138/atlgeol.2010.002
Section
Articles