Skip to main navigation menu Skip to main content Skip to site footer

Articles

Vol 43 (2007)

A Cordaixylon axis from well-drained alluvial plain facies in the Lower Pennsylvanian Joggins Formation of Nova Scotia

DOI
https://doi.org/10.4138/4262
Submitted
August 17, 2007
Published
August 17, 2007

Abstract

Plant remains showing preservation of cellular anatomy are rare in the Lower Pennsylvanian Joggins Formation of Nova Scotia. Here I report an anatomically preserved cordaitalean axis that shows endarch maturation and a sympodial vascular architecture. The specimen belongs to the morphogenus Cordaixylon, but in the absence of extraxylary tissue or attached fertile material, it cannot be assigned to a species. Together with a previously reported Mesoxylon axis with mesarch and non-sympodial vasculature, the new discovery demonstrates the existence of both major organizational types of cordaitalean at this locality. Previous reports have identified Cordaixylon as a plant that preferred peat mire environments. In this paper, the morphogenus is recorded from well-drained alluvial plain facies, thus extending knowledge of its ecological range. Résumé Les vestiges de plantes présentant une préservation de l’anatomie cellulaire sont rares à l’intérieur de la Formation du Pennsylvanien inférieur de Joggins, en Nouvelle-Écosse. Je fais part dans les présentes d’un axe de cordaitaléen natomiquement préservé qui affiche une maturation circulaire à partir de l’intérieur et une architecture vasculaire sympodiale. Le spécimen fait partie du morphogenre Cordaixylon, mais en l’absence de tissu extraxylaire ou de matière fertile y étant fixée, on ne peut pas le rattacher à une espèce donnée. La nouvelle découverte, conjuguée à un axe de Mesoxylon précédemment signalé qui comportait une vasculature non sympodiale à éléments en spirale internes, révèle l’existence des deux principaux types structuraux de cordaitaléens à cet emplacement. Des rapports antérieurs avaient défini le Cordaixylon en tant que plante préférant les environnements à bourbiers de tourbe. Le présent document fait état de l’observation du morphogenre d’un faciès de plaine alluviale bien drainée, ce qui étend notre connaissance de son aire de distribution écologique.