Skip to main navigation menu Skip to main content Skip to site footer

Articles

Vol 32 No 3 (1996)

Geochemical dispersal in till: Waterford area, New Brunswick

DOI
https://doi.org/10.4138/2091
Submitted
November 8, 2006
Published
November 1, 1996

Abstract

Geochemical analyses of tills in the Waterford area indicate that till matrix closely reflects underlying bedrock. This is likely due to: (1) efficient glacial entrainment of local bedrock material, (2) limited transport distances, and (3) limited mixing prior to deposition as till. Dispersal patterns of chemical elements show elongated dispersal patterns parallel to south-southeastward ice-flow directions. Small (up-ice) source areas with unique lithology that lie at relatively high elevations impart readily identifiable geochemical dispersal trains. Train lengths generally vary from 2 km to about 8 km, but can be up to 18 km long for some elements. Dispersal patterns for till geochemistry are of similar size and shape to those found previously for till clasts, although extensive pre-glacial erosion and weathering of some friable mafic lithologies of the Mechanic Settlement Pluton has resulted in larger geochemical dispersal patterns relative to the dispersal pattern for mafic till clasts. Our results confirm that, in New Brunswick, a 2 km sampling interval is effective for identification of significant geochemical anomalies in till matrix. RÉSUMÉ Des analyses géochimiqucs de tills de la région de Waterford révèlent que la matrice des tills correspond étroitcment au substrat rocheux sous-jaccnt. Ce phénomène est probablement du : (1) à une érosion glaciaire efficace de matériaux du substrat rocheux local; (2) à des distances de transport limitées; et (3) à un mélange limité avant la sédimentation sous forme de tills. Les distributions dees éléments chimiques décrivent des tracés allongés parrallèles aux orientations sud/sud-est de l'écoulement des glaces. De petits secteurs d'origine (en amont de l'écoutcment glaciaire) présentant une lithologie unique et se trouvant à des élévations relativement importantes impriment des traits de distribution géochimique facilcment repérables. Les longueurs de ces traits varicnt généralement entre 2 et environ 8 km, mais ils peuvent avoir jusqu'à 18 km de longueur dans le cas de certains éléments, Les distributions de la structure géochimique des tills sont d'une dimension et d'une forme semblables à ceux auparavant relevés dans les clastes de tills, bien qu'une érosion préglaciaire prononcée et que l'altération atmosphérique de certaines lithologies mafiques friables de l'intrusion ignée de Mechanic Settlement aient produit des distributions géochimiques plus étendues que la distribution des clastes de tills mafiques. Nos résultats confirment qu'il est efficace au Nouveau-Brunswick de recourir à un intervalle d'échantillonnage de 2 km pour le repérage des anomalies géochimiques determinates dans la matrice des tills. [Traduit par la rédaction]