Skip to main navigation menu Skip to main content Skip to site footer

Articles

Vol 27 No 3 (1991)

Glacial dispersal of heavy minerals in late Wisconsinan till, central New Brunswick

DOI
https://doi.org/10.4138/1735
Submitted
October 27, 2006
Published
November 1, 1991

Abstract

Drift prospecting surveys in New Brunswick have previously had limited success in recognizing dispersal plumes through geochemical or mineralogical analyses of tills. This study was undertaken in the Todd Mountain - Trout Lake area of central New Brunswick to define possible constraints on glacial dispersal and assist in related prospecting activities. Dispersal patterns for specific heavy minerals in the silt to fine sand (0.125 mm - 0.250 mm) fraction of 63 till samples were investigated over a 12 km x 25 km area. Twelve minerals, confirmed by Scanning Electron Microscopy, were selected for study on the basis of local geology and ease of recognition. In this area of New Brunswick, eastward-trending dispersal plumes can be distinguished over short distances (<5 km) only for rare indicator minerals that characterize specific sources (e.g., coticules or zircon grains). When sampled at intervals of 100 m the mineral dispersal patterns more clearly reflect the nature and trend of units in the bedrock. Correlations between mineral content and geochemistry are poor because of glacial mixing of variable source materials. Some poor chemical correlations may also be due to weathering and hydromorphic dispersion. In this area of central New Brunswick, prospecting programs utilizing the fine-grained till fraction require close sample spacing and accurate identification of till facies. RÉSUMÉ Les levés de prospection par les dépôts glaciaires au Nouveau-Brunswick ont auparavant rencontré des succès mitigés dans la reconnaissance des patrons de dispersion glaciaire par les analyses géochimiques ou minéralogiques des tills. La présente étude a été entreprise dans la région mont Todd - lac Trout, dans le centre du Nouveau-Brunswick, afin de foumir des données sur la dispersion glaciaire et d'assister les activités de prospection associées. Les patrons de dispersion de certains minéraux lourds dans la fraction silt à sable fin (0.125 mm - 0.250 mm) de 63 échantillons de till onlélé étudiés pour une région de 12 km par 25 km. Douze minéraux, dont l'identification a été confirmée par microscopie éléctronique, ont été choisis pour l'étude en raison du contexte géologique et de leur facilité d 'identification. Pour cette région du Nouveau-Brunswick, il est possible de distinguer des patrons de dispersion de direction est, sur de courtes distances (<5 km), seulement pour de rares minéraux indicateurs caractéristiques de certaines sources (comme les grains de coticule ou de zircon). À des intervalles d'échantillonage de 100 m, les patrons de dispersion minéraux reflètent plus nettement la nature et l'orientation des unités du socle. La corrélation entre le contenu en minéraux et la composition géochimique est faible en raison du mélange glaciaire de matériaux de diverses sources. Il y a de faibles corrélations géochimiques qui peuvent aussi être dues à l'altération supérficielle et à la dispersion par l'eau souterraine. Dans cette région du centre du Nouveau-Brunswick, les programmes d'exploration qui utilisent la fraction fine du till néccssitent une grille d'échantillonage serrée et une identification précise des faciès du till. [Traduit par le journal]