Material History as Cultural Transition: A La Ronde, Exmouth, Devon, England

Susan Pearce

Abstract


The sixteen-sided house of A La Ronde in Exmouth, Devon, England, built around 1795, was owned and furnished by Jane and Mary Parminter, who decorated its interior with extensive designs of shells and other natural gleanings gathered from the beach below. The Parminter ladies had their own money and never married; they specifically left the house to the female line of the family. In 1991 the house was bought by the National Trust and opened to the public. At A La Ronde we see heritage created through the transformation of female private eccentricity to public high status National Trust exhibition. This transformation embraces issues of the female role, domestic artistic creation, and notions of personal integrity. Heritage emerges as the dynamic interplay between history and people through its construction of aesthetic and meaning.

Résumé

La maison à seize côtés de A La Ronde à Exmouth (Devon), en Angleterre, construite vers 1795, a appartenu à Jane et Mary Parminter, qui l'ont meublée et décorée à grand renfort de motifs de coquillages et d'autres éléments naturels glanés sur la plage située en contrebas. Les demoiselles Parminter étaient indépendantes de fortune et ne se sont jamais mariées. Elles ont expressément légué cette maison à la lignée féminine de la famille. En 1991, le National Trust l'a achetée et ouverte au public. Avec A La Ronde, nous voyons un patrimoine créé parla transformation d'excentricités féminines privées en exposition publique de renom gérée par le National Trust. Le rôle de la femme, la création artistique domestique et certaines notions d'intégrité personnelle sont autant de questions qu'englobe cette transformation. Le patrimoine représente l'interaction dynamique entre l'histoire et les gens par sa construction de l'esthétique et du sens.

Full Text:

HTML PDF