The Architecture of Old Quebec, or The History of a Palimpsest

Luc Noppen, Lucie K. Morisset

Abstract


The common practice of talking about Quebec in terms of the "two solitudes" has led to the habit of giving its material history and, especially, its constructed landscape a binary interpretation. Between the architecture that is "French " and that considered to be "English, " there is scant interest in the North American-ness, omnipresent all the same: the myth of New France or the "scientific" claim to cultural imperviousness have, in other words, reduced the built-up environment of Quebec to the "asceticized" symbol of a confrontation. In contrast, this article approaches the landscape as the outcome of a hybridization, with Quebec as a territory of originality; the historical analysis of the morphogenesis and semio-genesis of the historic district of Old Quebec exemplifies the potential of this approach. Interpreting the superposition of cultures brings to light the birth of new characters and distinctive features that redeploy the problems beyond the unearthing of tracings of "original" cultures: the urban form, dwellings, and building techniques, seen as palimpsests, reveal instead a new, Québécois culture yet to be discovered.

Résumé

L'usage de raconter le Québec à l'enseigne du thème des « deux solitudes » a induit une habitude de lecture binaire de l'histoire matérielle et, tout particulièrement, du paysage construit. Entre l'architecture dite « française » et celle jugée « anglaise », tout juste s'intéresse-t-on à la nord-américanité, pourtant omniprésente ; mythe de la Nouvelle-France ou prétention « scientifique » à l'imperméabilité culturelle ont, en d'autres mots, réduit l'environnement bâti québécois au symbole « ascétisé » d'une confrontation. Cet article aborde plutôt le paysage comme résultat d'un métissage, qui aurait constitué le Québec comme territoire d'originalité ; l'analyse historique de la morphogénèse et de la sémiogénèse de l'arrondissement historique du Vieux-Québec exemplifie le potentiel de cette approche. Lire la superposition des cultures met au jour la naissance de caractères nouveaux et de particularités qui redéploient les problématiques au-delà du dépistage de calques de cultures dites « originelles » : forme urbaine, habitation, techniques de construction dévoilent plutôt, vues comme palimpsestes, une nouvelle culture, québécoise, qu'il reste à découvrir.

Full Text:

HTML PDF