La question de l'interculturalité en archéologie : l'exemple d'une région du Subarctique oriental

Jean-François Moreau

Abstract


Cross-culturality, that is, the links that exist between different cultural entities, is a central concern of the human sciences. A number of these sciences are able to rely on data where control of the temporal "dimension" makes it possible at least to ensure that the observed phenomena are synchronous. Archaeology almost systematically faces this issue of synchrony. The fact remains that, in the long run, this discipline manages to outline the broad features of the social dynamics within a given space. Such is the case, presented in this article, regarding the ancient social dynamics that crept into a subarctic region of Canada situated in Quebec — the Saguenay-bac-St-Jean region — between 4000 B.C. and the nineteenth century.

Résumé

La question de l'interculturalité, c'est-à-dire des Uens existant entre des entités culturelles différentes, constitue une problématique au centre des préoccupations des sciences humaines. Parmi ces sciences, certaines peuvent compter sur des données où la maîtrise de la « dimension » temporelle permet, au moins, d'assurer que les phénomènes observés sont synchrones. L'archéologie, quant à elle, fait face de façon presque systématique à cette question de synchronie. Il demeure que, dans le temps long, cette discipline parvient à esquisser les grands traits des dynamiques sociales au sein d'un espace donné. Tel est le cas, exposé dans cet article, des dynamiques sociales anciennes qui ont joué dans une région du subarctique canadien située au Québec, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, entre le quatrième millénaire avant notre ère et le dix-neuvième siècle.

Full Text:

HTML PDF