Mainbocher - A Couturier's Contribution to Material Culture

Virginia S. Wimberley, Maureen M. Grasso, Fawn S. Mahajan

Abstract


Among the various organizations for the pro-duction of wearing apparel within a techno-logically developed nation, the house of couture, in the Parisian sense, is unique. Mainbocher, the only American who owned a Parisian couture house, is the subject of a study of clothing and its relationships to the society in which the designer produced. A couturier or dressmaker/ tailor is an individual whose most recent designs are presented in several collections per year and then produced mostly on an individual basis for specific clients. Mainbocher's design philosophy and procedures of production obviously met a particular need for his clients. This paper investigates this phenomenon from a material culture perspective by studying not only the artifact and its characteristics, but also the symbolic nature of that artifact and what it communicates to society- through its produc-tion and use by the upper-upper class clients of Mainbocher (though Mainbocher had clients from the theatre for personal and stage cos-tume). Actual garments from two university costume collections were utilized for the study.

Résumé

La maison de couture, au sens parisien du terme, est unique en son genre parmi les organisations productrices de vêtements des pays développés. Mainbocher, le seul Américain à avoir possédé une maison de couture à Paris, fait l'objet d'une étude sur le vêtement et ses rapports avec la société pour laquelle il a été créé. Le couturier est la personne qui présente chaque année plusieurs collections de ses plus récentes créations et dont la production est surtout destinée à des clients particuliers. De toute évidence, Mainbocher avait une conception de la mode et des procédés de fabrication qui répondaient aux besoins spécifiques de sa clientèle. Dans le présent document, les auteurs étudient ce phénomène du point de vue de la culture matérielle en examinant non seulement l'arte-fact dans toutes ses caractéristiques, mais aussi ce qu'il symbolise et le message qu'il transmet à la société, à travers les étapes de sa production et l'utilisation qu'en faisait la clientèle de la haute société (bien que Mainbocher ait eu aussi des clients dans le monde du théâtre, qui faisaient appel à ses services pour leurs besoins personnels et pour la confection de costumes). Aux fins de l'étude, les auteurs se sont servis de vêtements provenant des collections de costumes de deux universités.

Full Text:

HTML PDF