J’ai l’impression que: Lexical Bundles in the Dialogues of Beginner French Textbooks

Nathan Vandeweerd, Merel Keijzer

Abstract


Abstract

Formulaic language is notoriously difficult for second language learners of French to master (Edmonds, 2014; Forsberg, 2010). Yet, no study has examined formulaic language in French textbooks despite the fact that in many contexts, textbooks represent a significant proportion of the input that learners receive. The current study addresses this gap. Using a distributional approach (as used in Biber, Conrad, & Cortes, 2004), four-word lexical bundles were extracted from an oral corpus of French. The average number of lexical bundles in oral corpus utterances was compared to the average number of bundles in a corpus of A1-B1 level textbook dialogues. An independent samples t test showed that the average number of lexical bundles per 100,000 words was significantly higher in texts from the oral corpus than the textbook corpus. The average number of stance and referential lexical bundles was also revealed to be higher in the oral corpus. Implications for textbook design are discussed, such as increasing the amount of formulaic language in A2 level textbooks and incorporating more authentic language into textbooks.

Résumé

La maîtrise du langage formulaïque constitue un défi majeur pour les apprenants du français langue seconde (Edmonds, 2014 ; Forsberg, 2010). Néanmoins, aucune étude n’a examiné le langage formulaïque dans les manuels de français langue seconde, malgré le fait qu’ils représentent une proportion importante de l’input que les apprenants reçoivent. La présente étude vise à combler cette lacune. Nous avons utilisé une approche distributionnelle (comme ont utilisé Biber, Conrad et Cortes, 2004) pour extraire des groupes lexicaux de quatre mots à partir d’un corpus oral de français. Nous avons ensuite comparé le nombre moyen de groupes lexicaux dans les énoncés oraux et dans les dialogues dans les manuels A1-B1. Le nombre moyen de groupes lexicaux pour 100 000 mots était plus élevé dans le corpus oral comparé au corpus de manuels et un test t pour échantillons indépendants a révélé que cette différence était significative. Le corpus oral contenait aussi une plus grande proportion de groupes lexicaux de types positionnel et référentiel. Nous traitons des implications que cela engendre pour la conception de manuels, notamment l’augmentation du langage formulaïque au niveau A2 et l’incorporation du langage authentique à tous les niveaux.

 


Keywords


Formulaic language, lexical bundles, textbooks, distributional approach, authentic materials, Français langue étrangère

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Print ISSN: 1481-868X
Online ISSN: 1920-1818