Skip to main navigation menu Skip to main content Skip to site footer

Articles

Vol. 17 No. 2 (2014)

La conscience morphologique et sa contribution dans l’identification des mots écrits chez des élèves arabophones de 3e et de 4e année scolarisés en français

Submitted
February 13, 2013
Published
December 18, 2014

Abstract

Résumé

Cette étude vise à vérifier si les élèves arabophones de 3e et de 4e année du primaire scolarisés en français développent la conscience morphologique en français et si cette conscience contribue dans l’identification des mots écrits dans cette langue. Pour ce faire, des mesures de conscience morphologique, d’identification de mots écrits, de conscience phonologique, d’intelligence non verbale et de dénomination rapide ont été prises. Nos résultats montrent que les élèves arabophones développent la conscience morphologique en français selon une trajectoire similaire à celle de leurs pairs en L1. Nos résultats suggèrent également que la conscience morphologique aurait une contribution unique dans la précision de l’identification des mots écrits plurimorphémiques. En revanche, cette capacité n’aurait pas de contribution unique dans la rapidité d’identification de ces mots pour les élèves de ces niveaux scolaires. Ces résultats corroborent les résultats de recherches en L1 et en L2 qui mettent en évidence la contribution de la conscience morphologique dans l’identification des mots écrits.

Abstract

The aim of this study is to investigate if Arabic-speaking third and fourth graders attending French schools develop morphological awareness in French, and if this awareness contributes to word identification in this language. Tests on morphological awareness, word identification, phonological awareness, non-verbal intelligence, and rapid naming were administered to 53 participants. The findings indicate that Arabic-speaking students develop their morphological awareness according to a trajectory similar to their peers for whom French is the L1. Our results also suggest that morphological awareness made a unique contribution to the accuracy of identification of morphologically complex words. These findings corroborate results of previous L1 and L2 research exploring the morphological awareness contribution to word identification.