Skip to main navigation menu Skip to main content Skip to site footer

Articles

Vol. XXXVIII, No. 2 Summer/Autumn - Été/Automne 2009

Between Community and State: Practicing Public Health in Cape Breton, 1938-1948

Submitted
March 4, 2010
Published
December 1, 2009

Abstract

Using the experiences of a Nova Scotia Public health nurse, Phyllis Lyttle, this article shows how practical considerations and local needs largely defined rural public health work in the early years of the provincial system (1938-1948). Examining public health reports and community narratives reveals how Lyttle expanded her role to include primary care and midwifery services – a role similar to that of a late-20th-century nurse practitioner – in response to the needs and expectations of the local population and the local general practitioner, C. Lamont MacMillan. Résumé Cet article puise dans les expériences de Phyllis Lyttle, une infirmière de la santé publique de la Nouvelle-Écosse, afin de démontrer comment des considérations pratiques et des besoins locaux ont défini dans une large mesure le travail en santé publique dans les régions rurales durant les premières années du système provincial (1938-1948). L’examen de rapports sur la santé publique et de récits collectifs révèle comment Lyttle a élargi son rôle afin d’inclure les soins primaires et les services de sage-femme – un rôle semblable à celui des infirmières praticiennes de la fin du 20e siècle – en réponse aux besoins et aux attentes de la population locale et du médecin généraliste de l’endroit, C. Lamont MacMillan.