Canadian Theatre and the Tragic Experience of Evil

Paul Corey

Abstract


This essay examines the relevance of the tragic account of evil for Canadian theatre in the shadow of the contemporary "war on terror." It concentrates on two important aspects of the ancient Greek depiction of evil in tragedy: (1) that no agent, human or divine, is either absolutely good or absolutely evil; and (2) that evil, understood as the experience of dread, cannot be exterminated but can, at best, be kept within limits. In other words, the tragic account of evil is neither"melodramatic" nor"eschatological." The essay then discusses three recent Canadian plays that address current moral and geo-political issues: The Adventures of Ali & Ali and the aXes of Evil by Marcus Youssef, Guillermo Verdecchia, and Camyar Chai; Capture Me by Judith Thompson; and Insomnia by Daniel Brooks with Guillermo Verdecchia. Through these works, this essay explores how the experience of evil is currently being depicted and considers the possibilities for a new type of tragic theatre in Canada.


Résumé

Cet article a pour but d’examiner la pertinence de la représentation tragique du mal dans le théâtre canadien au regard de la guerre contemporaine contre le terrorisme. Il se concentre sur deux aspects importants de la représentation du mal dans le théâtre grec antique, soit : (1) qu’aucun agent, humain ou divin, n’est entièrement bon ou mauvais et (2) que le « mal, » c’est-à-dire l'expérience de la terreur, ne peut pas être détruite mais peut, au mieux, être limitée. En d’autres mots, la représentation tragique du mal n’est ni « mélodramatique, » ni « eschatologique. » L’article, par la suite, examine trois oeuvres canadiennes récentes qui traitent des questions morales et des problèmes géopolitiques contemporains, soit : The Adventures of Ali & Ali and the aXes of Evil de Marcus Youssef, Guillermo Verdecchia et Camyar Chai; Capture Me de Judith Thompson; et Insomnia de Daniel Brooks et Guillermo Verdecchia. À l’aide de ces œuvres, l’article étudie les possibilités d’avoir un nouveau genre de théâtre tragique au Canada, aborde la question de la représentation contemporaine de l’expérience du « mal »?

Full Text:

HTML PDF