Une écriture qui célèbre la tradition orale: Pélagie-la-Charette d'Antonine Maillet

Magessa O'Reilly

Abstract


Dans Pélagie-la-Charette, Antonine Maillet, tout en étant consciente de la tradition réaliste et omnisciente du roman historique acadien, essaie de ce détacher de celle-ci en rendant hommage à la tradition orale. L'objectivité de la voix narrative, par l'expression de la multiplicité diégétique, perd son prestige et semble être impossible. Sans avoir recours à une objectivité personnelle, Maillet propose trois niveaux diégétiques, voire la diégèse apparente, la diégèse mise en abîme et la diégèse en puissance ou la situation d'énonciation. Même si ces trois voix sont séparées par le temps et l'espace, leurs mélanges de tons et de vocabulaires, attraits du plurilinguisme bakhtinien, n'empêchent pas la communication interdiégétique de s'établir. Donc, les personnages d'un espace-temps peuvent communiquer avec les personnages d'un autre espace-temps. C'est avec l'aide de ces éléments que Maillet peut subvertir les conventions du roman historique.

Full Text:

HTML