De l'institution littéraire en Acadie: Production et réception de textes

Martine Jacquot

Abstract


Puisque la littérature acadienne est encore à ses débuts, la création d'une institution littéraire semblable à l'Académie Française devient difficile. Il faut d'abord s'entendre à ce qu'est exactement la littérature acadienne et comment les textes inclus la définissent. Souvent, il semble que plusieurs auteurs et plusieurs textes essayent d'établir leur propre définition du territoire acadien. Faut-il donc écrire l'Acadie dans ses textes afin qu'ils soient considérés valables? D'après Jacquot, plusieurs auteurs ont dû s'exiler afin de pouvoir écrire en toute liberté, des textes qui, à l'intérieur des bornes de l'Acadie, ne sont pas nécessairement considérés acadiens. Pour être accepté dans l'establishment littéraire acadien, il a fallu pendant de nombreuses années que la vision collective soit plus importante que celle individuelle. Bien que certains textes et certains auteurs marginaux sont aussi intéressants que ceux centraux, on les voit souvent exclus de l'institution littéraire en Acadie. En s'inspirant d'examples du Québec et de la France, Jacquot essaie de déterminer quelles oeuvres sont considérées valables, comment on les choisit, et qui les choisit.

Full Text:

HTML