Volume 30, Number 1 (2003)
Articles

Geoindicators For Monitoring Canada's National Parks System

David Welch
Ecological Integrity Branch, Parks Canada Agency, Gatineau, Québec, Canada.
Published March 3, 2003
How to Cite
Welch, D. (2003). Geoindicators For Monitoring Canada’s National Parks System. Geoscience Canada, 30(1). Retrieved from https://journals.lib.unb.ca/index.php/GC/article/view/4132

Abstract

Parks Canada reports on the state of national parks using a framework based on indicators of ecosystem structure, functions and stresses. Parks Canada can add geoindicators to this framework by drawing from those endorsed by the International Union of Geological Sciences and the suite adopted by Canada's Ecological Monitoring and Assessment Network - 28 indicators in all. I considered five other potential geoindicators of rapid environmental change, namely the built environment, extreme events, marine nearshore environments, snow avalanches and tufa accumulation. From the combined total of 33 geoindicators I chose a short list of ten based on relevance to ecosystem understanding, linkage to other measures, and practicality for long-term adoption. To represent structure I propose dunes, glaciers, lakes, shorelines and wetlands. For processes I propose frozen ground activity, groundwater level, mass movements, stream flow and soil water quality. For stresses I propose the built environment. Résumé Parcs Canada rend compte de l'état des parcs nationaux en se servant d'un cadre fondé sur la structure des écosystèmes, les fonctions écologiques et les stress. Parcs Canada peut ajouter des géoindicateurs à ce cadre en tirant du cadre des géoindicateurs de l'Union internationale des sciences géologiques et le cadre du Réseau d'évaluation et de surveillance écologiques, 28 indicateurs en total. J'ai considéré cinq autres géoindicateurs potentiels de changement environnemental soit l'environnement bâti, les événements extrêmes, les milieux marins situés à proximité du rivage des océans et des grands lacs, les avalanches et les accumulations de tuf calcaire. À partir de ce grand total de 33, j'ai proposé une liste abrégée de dix fondée sur la pertinence pour la compréhension des écosystèmes, les liens avec d'autres mesures et la valeur concrète pour le suivi à long terme. Pour représenter la structure, je propose les dunes, les glaciers, les lacs, les rivages et les milieux humides. Pour représenter les processus, je propose l'activité des pergélisols, le niveau de la nappe souterraine, le mouvement de masse, l'écoulement fluvial et la qualité de l'eau dans les sols. Pour ce qui est des sttess, je propose l'environnement bâti.