Volume 37, Number 2 (2010)
Series

The Geoscience of Climate and Energy 7. The Oceanic Climate Capacitor

Lowell Stott
Department of Earth Science, University of Southern California, Los Angeles, CA, 90089, USA
Published June 1, 2010
How to Cite
Stott, L. (2010). The Geoscience of Climate and Energy 7. The Oceanic Climate Capacitor. Geoscience Canada, 37(2). Retrieved from https://journals.lib.unb.ca/index.php/GC/article/view/18303

Abstract

In this study, 14C age dating of biogenic carbonates in high-deposition-rate marine sediment cores from the Pacific Ocean is used to establish the relative phasing of low and high latitude ocean warming at the beginning of the last glacial termination. The results indicate the Southern Ocean began to warm as much as 1000 years before deglacial warming began in the western tropical Pacific Warm Pool region. Importantly, it appears that much of the deep Pacific warming occurred between 19 and 14 ky BP, prior to the major deglaciation of the northern hemisphere ice sheets. These results further indicate that d18O stratigraphies from deep sea carbonates are not synchronous throughout the oceans over a glacial/interglacial termination and. therefore, d18O stratigraphies are not precise enough to establish temporal phase relationships. SOMMAIRE Dans la présente étude, on a utilisé la datation par 14C de carbonates biogéniques, sur des carottes de sédiments marins de milieux à forts taux de sédimentation du Pacifique, dans le but de quantifier la progression relative du réchauffement à basse et à haute latitude, à partir de la fin de la dernière glaciation. Les résultats indiquent que le sud de l’océan a commencé à se réchauffer jusqu’à 1 000 ans avant que le réchauffement de déglaciation ne débute dans la portion ouest tropicale du Bassin d’eau chaude du Pacifique. On notera qu’il semble qu’une grande portion du réchauffement des couches profondes du Pacifique se soit produite entre 19 ka et 14 ka avant le présent, soit avant le gros de la déglaciation des calottes glaciaires. Les résultats montrent aussi que les stratigraphies établies par δ18O sur les carbonates des fonds marins ne sont pas synchrones au travers des fonds marins durant la période glaciaire terminale et inter-glaciaire, ce qui indique que les stratigraphies établies par δ18O ne sont pas assez précises pour permettre d’établir des relations de phases temporelles.