DE QUELQUES ASPECTS DE COMPÉTENCE PHRASÉOLOGIQUE EN L2

Locutions En Test

  • Dorota Sikora Université du Littoral Côte d’Opale
  • Alexandra Tsedryk Mount Saint Vincent University

Abstract

Les apprenants de français langue seconde maîtrisent-ils des locutions, c’est-à-dire des unités phraséologiques au sens non-compositionnel? Quelle(s) démarche(s) adoptent-ils face à une locution inconnue? Cherchent-ils à en découvrir le sens et si, oui quelles stratégies adoptent-ils pour y parvenir? Faut-il des compétences spécifiques pour apprendre des unités phraséologiques, en particulier des locutions? L’article explore les réponses à un questionnaire construit autour de treize locutions françaises, soumis à des apprenants de niveaux de compétences B1 et B2, que le Cadre européen commun de référence pour les langues qualifie d’utilisateurs indépendants. L’analyse des résultats montre que les connaissances de vocabulaire locutionnel sont aléatoires et que, face à des unités inconnues, les apprenants mettent en place peu de stratégies susceptibles de les conduire au sens. Le rôle de la phraséodidactique dans l’enseignement de vocabulaire et dans le développement de compétences indispensables dans les apprentissages apparaît ainsi comme essentiel dans le cheminement vers l’autonomie

Published
2019-12-01
How to Cite
Sikora, D., & Tsedryk, A. (2019). DE QUELQUES ASPECTS DE COMPÉTENCE PHRASÉOLOGIQUE EN L2: Locutions En Test. Linguistica Atlantica, 37(2). Retrieved from https://journals.lib.unb.ca/index.php/la/article/view/30402