Godes Word for Vox Domini in Psalm 28 of the Paris Psalter: Biblical Translation and Alfredian Politics

Michael Treschow

Abstract


For the full article, please visit Project MUSE or click here (subscribers only).

The Paris Psalter's Old English version of Psalm 28 uses Godes word to translate vox Domini. The way that this psalm tacitly applies to King Alfred's realm hinges on this translation. In replacing the dramatic imagery of the Lord in the thunderstorm with a diffused divine presence in the creative word, it urges a responsible piety: the secular kingdom's debt of gratitude for victory and prosperity means supporting West Saxon institutional means of devotion.

Résumé

Dans la version en ancien anglais du Psaume 28 que l'on trouve dans le Psautier de Paris, vox Domini est traduit comme Godes word. La manière dont ce psaume s'applique tacitement au royaume du roi Alfred dépend de cette traduction. En remplaçant l'image dramatique du Seigneur dans l'orage par une présence divine diffuse dans le mot créateur, le psaume insiste sur une piété responsable : la dette que le royaume séculaire doit en reconnaissance de la victoire et de la prospérité exige que l'on appuie les pratiques de dévotion des Saxons de l'Ouest.