Book Reviews / Compte Rendus de Livres - Graham-Dixon, Andrew, rédacteur. 2009. Art : L’histoire de l’art en images -

Book Reviews / Compte Rendus de Livres
Graham-Dixon, Andrew, rédacteur. 2009. Art : L’histoire de l’art en images

Yves Laberge
Université d'Ottawa

Comptes rendu de Graham-Dixon, Andrew, rédacteur. 2009. Art : L’histoire de l’art en images. Montréal: Les Éditions Hurtubise.
Pp. 612, ISBN : 978-2-89647-197-3.

1 Cet ouvrage énorme est la traduction française de Art : The Definitive Visual Guide, publié initialement en Angleterre par Dorling Kindersley (un éditeur affilié à Penguin Books), en 2008. Un an plus tard, il paraît presque simultanément au Québec et en France sous le même titre — mais avec une couverture et une jaquette différentes chez Flammarion (et avec ce ISBN : 13-978-2081227781). Les auteurs, tous critiques d’art, universitaires ou historiens de l’art, ont voulu offrir le plus vaste panorama imaginable de l’art, couvrant toutes les grandes périodes, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Leur pari est parfaitement réussi et pour le moins admirable. Ici, chaque courant artistique, chaque grand peintre, chaque école esthétique se retrouvent représentés sommairement, par le texte et une iconographie abondante (2500 reproductions d’œuvres, souvent en très petit format, mais presque toujours en couleurs). Si la peinture se taille dans ces pages la part du lion, on trouvera aussi des sculptures, des photographies, des exemples de divers mouvements architecturaux.

2 Les auteurs ont procédé chronologiquement, choisissant habituellement un seul exemple pour illustrer chaque courant ou artiste. C’est probablement la seule limite à s’imposer si l’on veut couvrir tant de courants, de créateurs et de siècles dans un seul ouvrage. La première section fournit quelques outils usuels pour mieux observer et comprendre les œuvres en expliquant différents aspects comme la perspective, l’organisation de la lumière, l’harmonie des couleurs et la texture des tableaux. On découvre ensuite tous les passages obligés de l’étude de l’Art ancien en parcourant la Grèce antique, la Rome antique, l’Égypte ancienne, mais aussi les Étrusques, les Vikings, l’Asie, les Mayas et plusieurs autres (p. 80). L’essentiel de l’ouvrage couvre la période de la Renaissance à nos jours, selon les zones géographiques et les courants esthétiques. La section consacrée au XIXe siècle me semble la meilleure, en raison de la description précise de plusieurs sous-mouvements esthétiques : on situe l’Art académique, mais aussi l’Impressionnisme, les Nabis, le Symbolisme, l’Art nouveau, l’Art fin de siècle. Enfin, le dernier tiers du livre porte exclusivement sur le XXe siècle, ce qui me semble être son principal défaut, compte tenu de l’importance disproportionnée accordée ici aux productions d’après 1945 (près d’une centaine de pages). Cette portion récente me semble la moins intéressante du point de vue esthétique, mais les auteurs réussissent néanmoins à bien délimiter les différentes tendances contemporaines.

3 Les arts dits «  primitifs  », asiatiques et africains, sont également représentés, autant dans leurs aspects traditionnels que dans leurs mutations contemporaines, par exemple, l’Art aborigène australien du XXe siècle (p. 586). Quant à la représentation des artistes canadiens, elle se limite pratiquement à seulement deux peintres québécois  : Paul-Émile Borduas et Jean-Paul Riopelle, curieusement situés par les auteurs dans la section sur l’expressionnisme abstrait (p. 515). À l’extérieur du Québec, on trouve aussi dans la représentation canadienne, à la toute dernière page, l’artiste ojibwa Norval Morrisseau (1931-2007) dans la section consacrée à « L’Amérique du Nord contemporaine  » (p. 595). Rien toutefois sur le Groupe des Sept ni sur Alfred Pellan, Jean-Paul Lemieux, Cornelius Krieghoff. On comprendra que les auteurs de ce livre ont préféré retenir les artistes ayant eu un retentissement international.

4 On devine que ce livre irrésistible a été conçu pour un large lectorat et pour les étudiants du baccalauréat ; mais pour le chercheur déjà familier de l’histoire de l’art ou des études visuelles, ce livre immense fournira une documentation exhaustive sur des aspects généraux ou encore moins connus. En outre, la qualité de la traduction dans notre langue mérite d’être soulignée ; le texte français est très vivant et sans aucune coquille. Il faudrait vraiment être très snob pour dédaigner un livre aussi exhaustif. J’estime pour ma part que si une personne ne devait posséder qu’un seul ouvrage sur l’art mondial, il lui faudrait choisir Art. L’histoire de l’art en images, sous la direction d’Andrew Graham-Dixon.

Références

Andrew Graham-Dixon et al. 2008. Art : The Definitive Visual Guide. Londres: Dorling Kindersley.

Graham-Dixon, Andrew. 2009. Art : L’histoire de l’art en images. Paris : Flammarion.