"Swee-ee-et Cán-a-da, Cán-a-da, Cán-a-da": Sensuous Landscapes of Birdwatching in the Eastern Provinces, 1900–1939

Kirsten Greer, Laura Cameron

Abstract


Birdwatching emerged as a popular Canadian pastime as rapid industrialization and urbanization encroached on rural and wilderness landscapes at the end of the nineteenth century. This paper analyses birdwatching as a bodily engagement with place and a sensuous transformation of material setting into landscapes of personal and collective identity. Focusing on the development of activities such as Nature Study and "camera hunting," we argue that birds linked people to specific places and that these relationships helped (re)define national identities and landscapes in eastern Canada. In attending to ways in which sensuous experience of birds has been informed by normative and nationalistic discourse, we also begin to trace the imaginative and moral geographies that have "placed" birds in idealized landscapes, protected zones and categories such as "native" and "foreigner."

Résumé

L'observation des oiseaux est devenue un loisir populaire au Canada lorsque l'industrialisation et l'urbanisation ont empiété sur les campagnes et les paysages inexplorés à la fin du XIXe siècle. Cet article examine ce passe-temps sous l'angle du rapport physique avec un lieu et de la transformation par les sens de cadres matériels en paysages d'identité individuelle et collective. En se concentrant sur l'émer gence d'activités telles que « l'observation de la nature » et « la chasse aux images », les auteures soutiennent que les oiseaux ont relié les gens à des endroits déterminés et que ces liens ont contri bué à (re)définir identités nationales et paysages dans l'Est du Canada. En considérant les façons dont l'expérience sensorielle vécue avec les oiseaux a influencé les discours normatifs et nationalistes, elles relèvent les géographies morales et imaginatives qui ont « placé » les oiseaux dans des paysages idéalisés, des zones protégées et des classifications en oiseaux « indigènes » et « étrangers ».

Full Text:

HTML PDF