Notes and Comments / Nouvelles brèves - Founding Meeting of the Canadian Society for Industrial Heritage / Assemblée de fondation de la Société canadienne de l'héritage industriel

Notes and Comments / Nouvelles brèves

Founding Meeting of the Canadian Society for Industrial Heritage / Assemblée de fondation de la Société canadienne de l'héritage industriel

Founding Meeting of the Canadian Society for Industrial Heritage

1 On November 23,1991, a meeting was held in Buckingham, Quebec, near Ottawa, to formally establish an organization for the preservation of Canada's industrial heritage, which can trace its roots back to 1988. Its mandate is the encouragement of the study, protection and interpretation of preindustrial and industrial vestiges and the promotion of related informative activities.

2 The Society has more than 60 members residing in all provinces. They include researchers, educators, museologists, architects, engineers and persons affiliated with scientific and heritage groups as well as unions and private enterprise. A newsletter, Machines, which is published twice a year, aims to disseminate information related to all projects that are conducted in the field of industrial heritage across the country, preservation of sites, collecting of artifacts and archival material, reviews of books, conferences, seminars, etc.

3 The activities of the Society are concentrated on organizing the membership, producing Machines, fundraising and publications. It also plans to host an international conference on industrial heritage in 1994.

4 In addition, it is involved in projects related to training seminars in industrial archaeology in cooperation with universities, museums and other similar organizations. The Society is also working on the definition of criteria for designating five sites which are representative of Canada's industrial heritage for nomination to UNESCO World Heritage Sites.

5 If you are interested in these types of pursuits, the society would be very happy to have your participation. For further information, please contact: Louise Trottier, Chairperson, Canadian Society for Industrial Heritage, National Museum of Science and Technology, P.O. Box 9724, Ottawa Terminal, Ottawa, Ontario, KlG 5A3, telephone 613 991-6705; fax 613 990-3636.

Assemblée de fondation de la Société canadienne de l'héritage industriel

6 C'est le 23 novembre 1991 à Buckingham, dans l'Outaouais québécois, que s'est tenue l'assemblée constituante de cet organisme.

7 La Société s'est assigné le mandat de favoriser l'étude, la protection et l'interprétation de témoignages appartenant à notre civilisation préindustrielle et industrielle et de promouvoir toutes activités éducatives et de diffusion à cet égard.

8 À ce jour, la Société compte près de 60 membres distribués dans tout le Canada. Ils se recrutent parmi des chercheurs, éducateurs, muséologues, architectes, ingénieurs et personnes affiliées à des groupes scientifiques ou patrimoniaux, à des associations syndicales ou à l'entreprise privée. Publié deux fois par année, son bulletin de liaison, Machines, sert à diffuser l'information pertinente aux projets qui se développent à travers le pays dans tous les domaines afférents au patrimoine industriel. Des chroniques paraissent régulièrement à propos de la préservation de sites, de l'acquisition et de la documentation d'objets-témoins, de l'étude et de la classification de documents d'archives ainsi que de la réalisation d'expositions. S'y ajoutent des bibliographies et des compte-rendus de lectures, de conférences et de séminaires. Les activités de la Société visent le recrutement de membres, la production de Machines et de publications spécialisées, l'établissement de programmes de collecte de fonds et, conjointement avec des universités, musées et institutions similaires, la mise en forme de séminaires de formation en archéologie industrielle. En outre, elle est engagée dans l'organisation d'une conférence internationale dans le domaine du patrimoine industriel qui se tiendra à l'automne 1994. Enfin, la Société travaille actuellement à l'élaboration de critères en vue d'intégrer à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO cinq sites représentatifs du patrimoine industriel canadien.

9 Si vous êtes intéressé(e) à vous joindre à ces activités, il nous fera plaisir de recevoir votre participation. Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec Louise Trottier, présidente, Société canadienne de l'héritage industriel, Musée national des sciences et de la technologie, C.P. 9724, Ottawa (Ontario) KlG 5A3, tél. : (613) 991-6705; télec. : (613) 990-3636.