Notes and Comments / Nouvelles brèves - Ongoing Changes to Material History Review / Nouvelle orientation de la Revue d'histoire de la culture matérielle

Notes and Comments / Nouvelles brèves

Ongoing Changes to Material History Review / Nouvelle orientation de la Revue d'histoire de la culture matérielle

Peter Rider
Canadian Museum of Civilization

Ongoing Changes to Material History Review

1 The new name for Material History Bulletin is more than window-dressing. It represents the beginning of the second phase of efforts to revitalize the flagship journal of material history in Canada. This phase deals with the contents of the publication. Readers may already have observed evidence of recent improvements in the production and administration of MHR. The last three issues have reflected design refinements, and they have been delivered to subscribers on time. These visible changes, in a fashion, symbolize the investment of considerable effort in some of the hidden aspects of publishing; the maintenance of an up-to-date subscription list, the development of a marketing plan, efficient warehousing and respect for deadlines at every stage of production. As a result Material History Review is now more widely distributed than ever before.

2 Recently most of the Canadian members of the editorial board met in Ottawa as guest of the publisher, the National Museum of Science and Technology. This was the first such gathering since the founding meeting at the National Museum of Man in November 1975. Board members were asked to give a report card on the recent performance of the editors and to chart a course for the future. The results of these consultations will become apparent in the next few issues.

3 Readers may look forward to a number of changes. While the editorial board reaffirmed the central role of objects in appropriate subject matter for MHR, the list of relevant disciplines has been expanded to include art history, architectural history, ethnology and historical geography, as well as the present fields of social and technological history and folklore. Articles will undergo an enhanced process of jury review, and new features will provide readers with better information on current research trends and methodologies. The international members of the editorial board represent an important, and soon to be expanded, commitment to secure more full coverage of the activities of our colleagues abroad.

4 These changes are being implemented to serve the readership of Material History Review better. The editors and editorial board are mindful, however, of the need to maintain full communication with those who write and read what we publish. If you have any comments, advice or proposals, please contact anyone listed on the masthead. Our plans for phase two are still being developed, and all contributions are welcome.

Nouvelle orientation de la Revue d'histoire de la culture matérielle

5 Maintenant rebaptisé, le Bulletin d'histoire de la culture matérielle fait peau neuve. En effet, nous amorçons la deuxième phase de la revitalisation de ce périodique de tête dans le domaine de l'histoire de la culture matérielle au Canada. Cette phase porte sur le contenu de la publication. Nos lecteurs et lectrices ont peut-être déjà remarqué certaines améliorations récentes dans la production et l'administration de la Revue, entre autres le graphisme plus recherché des trois derniers numéros ainsi que leur livraison à temps. Ces changements visibles reflètent les efforts considérables déployés dans certains aspects cachés de l'édition : mise à jour de la liste des abonnés, élaboration d'un plan de marketing, entreposage efficace et respect des délais à toutes les étapes de la production. Toutes ces améliorations font que la Revue d'histoire de la culture matérielle est maintenant plus largement distribuée que jamais auparavant.

6 La plupart des membres canadiens du Comité de rédaction se sont rencontrés récemment à Ottawa, à l'invitation de l'éditeur, le Musée national des sciences et de la technologie. C'était la première rencontre du genre depuis la réunion de fondation du périodique au Musée national de l'Homme, en novembre 1975. Les membres du Comité de rédaction ont été invités à «noter» le récent travail des responsables de la production et à tracer des plans d'avenir. Les résultats de ces consultations transparaîtront dans les prochains numéros.

7 Nos lecteurs et lectrices peuvent s'attendre à un certain nombre de changements. Si le Comité de rédaction a réaffirmé l'importance cruciale à accorder aux objets dans le cadre de la Revue, la liste des disciplines pertinentes a été élargie pour englober l'histoire de l'art, l'histoire de l'architecture, l'ethnologie et la géographie historique ainsi que les nouvelles recherches dans les domaines de l'histoire sociale, de l'histoire des techniques et du folklore. Le processus d'examen des textes en comité sera amélioré et de nouvelles rubriques permettront de mieux informer le public lecteur des tendances et méthodes de la recherche actuelle. Le Comité de rédaction compte déjà quelques membres étrangers et en comptera bientôt davantage afin de mieux couvrir les activités de nos collègues d'autres pays.

8 Ces changements visent à mieux servir les lecteurs et lectrices de la Revue d'histoire de la culture matérielle. La direction et le Comité de rédaction sont toutefois conscients de la nécessité de maintenir des liens étroits avec les personnes qui écrivent et celles qui lisent ce que nous publions. Si vous avez des observations, des conseils ou des propositions à formuler, communiquez avec nous. Nos plans pour la phase deux sont en cours d'élaboration et toutes les contributions sont bienvenues.