The Nine Hour Pioneers: The Genesis of the Canadian Labour Movement

John Battye

Abstract


This paper documents the attempt to obtain the nine-hour working day in Canada during the first six months of 1872. The primary role of the working class of Hamilton and Montreal is indicated and the view is taken that the Toronto Printers' Strike obscured, rather than advanced, the aims of the nine-hour movement. It is argued that, while there was certainly developing a class identity and a trade union consciousness, there existed only an inchoate sense of class consciousness among Canadian workers during the early 1870s.


L'article retrace tes événements entourant la lutte pour l'obtention de la journée de travail de neuf heures au cours des six premiers mois de l'année 1872. L'auteur qui met en relief le rôle capital joué par la classe ouvrière de Hamilton et de Montréal développe le point de vue que la grève des typographes de Toronto a plus nui que fait avancer la cause du mouvement de neuf heures. En outre, l'article invite à penser que quoiqu'on puisse noter le développement d'une conscience syndicale et d'un sentiment d'identité chez les travailleurs canadiens au début des années 1870, la conscience de classe n'existe parmi eux qu'a l'état diffus.

Full Text:

PDF